Oiseaux, bélugas et ours, oh mon

Du mot autochtone cri signifiant rivière boueuse, Winnipeg est la septième plus grande ville du Canada avec un peu plus de 830 000 habitants. Connu comme le berceau culturel du Canada, il y a plus de 100 langues parlées.

Bob Hope a aiguisé ses côtelettes de vaudeville à Winnipeg et est tombé amoureux du golf ici. Neil Young a grandi sur l’avenue Grosvenor à Winnipeg et Nia Vardalos est née et a grandi ici. Le grand-père de Kiefer Sutherland, Tommy Douglas, a grandi à Winnipeg et a fondé le système de soins de santé du Canada. Si cela ne suffisait pas, l’inspiration réelle derrière le 007 James Bond d’Ian Fleming était le maître espion soldat canadien, le Winnipegois Sir William Samuel Stephenson, nom de code Intrepid.

Le musée des droits de la personne du Canada est le point central de Winnipeg. Conçu par l’avocat fiscaliste Izzy Asper, il a été dirigé jusqu’à son achèvement par sa fille Gail et a ouvert ses portes en 2014. Ce superbe chef-d’œuvre architectural — pensez que Disney Hall se fait à Seattle Space Needle — a été conçu par l’Américain Antoine Predock.

Commençant dans l’obscurité et grimpant à la lumière, 11 galeries reflètent la lutte universelle des droits de la personne pendant plusieurs millénaires, de l’historique au présent, à la fois bon et le mauvais, et sensiblement, comprennent une évaluation honnête des propres luttes du Canada avec le traitement de les autochtones, les cheminots chinois immigrés et l’internement japonais de la Seconde Guerre mondiale. De la Tour de l’Espoir, on a une vue impressionnante sur le centre de Winnipeg et The Forks, où se rencontrent l’Assiniboine et les Rivières Rouges.

About the author

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *